RSS

Archives Mensuelles: octobre 2012

Comme un lundi

Lundi matin 9H.
Comme tous les jours, je traverse le parc pour aller au travail.
Dans cette époque où nous sommes si souvent pris par le temps, je me propose de le prendre.
Assis sur un banc, je profite de cette saison incertaine, celle qui fait humblement le deuil de son été.
Un jeune passe devant moi ( « un jeune » putain je vais sur ma trentaine moi ) en parlant à sa copine assez fort pour que je puisse voler une partie de la conversation.
– Je suis short en time meuf donc je vais faire quick…
Je me fous intérieurement de sa gueule pour avoir placé autant de mots en anglais avant de réaliser que je fais exactement la même chose.
Mais ce n’est pas la seule chose que je reproche aux autres alors que je ne fais pas mieux.
J’ai la mauvaise habitude d’insulter les objets inanimés, ce qui est complètement absurde.
Quand je cogne mon orteil et que je crie  » l’enfoiré !  » ou quand mon pc bug et que je gueule :
– putain là ! Pourquoi tu t’arrêtes ?!
puis :
– bon mais alleeeeeez marche ‘steuplait !
Tout en le caressant dans le sens du clavier.

Bref, je reprends ma route et une fois au travail je demande à une collègue si :
– ça va ?
– Bof, comme un lundi.
Je déteste cette expression.
Elle sous-entend  : C’est le début de la semaine, je voulais pas me lever mais bon…
La personne s’attend à un hochement de tête compréhensif.
Comme si on s’était préalablement mis d’accord pour dire que tous les lundis étaient prédestinés à être merdiques.
Comme si le début de la semaine n’était qu’un éternel recommencement d’une semaine de merde à venir.
Alors, non je ne suis pas d’accord.
Je lui réponds :
– ah bah moi ça va trop bien, comme tous les lundis.

N’oubliez pas de sourire, surtout demain 😉
Je dédie cet article à tous les heureux lundis.

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 21 octobre 2012 dans Chroniques

 

J’ai testé, se faire blacklister de la Bibliothèque Universitaire

Par une douce journée à la B.U…

– Tu comprends pas j’essaie de me focus en ce moment, mais c’est badant ce qu’il a fait à moi.
J’écoutais la fille parler derrière moi en me demandant pourquoi Badinter fît le procès de la peine de mort quand je sentis mon téléphone vibrer.

Vrrr Vrrr
( bruitage de téléphone qui vibre, même si ça ressemble au bruit d’une Opel corsa au démarrage.)


Je sors mon téléphone de ma poche et me précipite vers la sortie quand…
DDDDDDDDDDDDDDINNNNG !!!!!
L’alarme anti-vol de la bibliothèque retentit m’affichant presque autant que la campagne de pub H&M avec Lana Del Rey.
[ J’étais bien content d’apprendre qu’elle arrête de chanter avant de la voir minauder dans des postures improbables sur tous les abribus j’ai vite dé…chanté.
Depuis, j’ai sa chanson qui tourne en boucle dans ma tête :
it’s you it’s you it’s all for you
everything I do… ]

– Monsieur, je vais devoir écrire un rapport.
– Oui oui pas de soucis, j’ai juste oublié de poser le livre avant de sortir.
– Je vais quand même devoir faire un rapport, mais attendez je vois dans votre dossier que c’est la deuxième fois que vous volez un livre…
– Nan j’ai pas volé, du moins même pas réussi vu que ça sonne quand on sort avec.
– Monsieur, venez dans mon bureau, il faut que j’éclaircisse cette situation.
– Trééééés bien.

Par une sale journée à la B.U….

– Monsieur, vous avez conscience qui c’est une deuxième tentative de vol ?
– Mais non, qui irez voler un livre de Droit Constitutionnel?
Une télé à la limite je veux bien, mais un livre de constit’ ?
Même gratuit à Barbes, ils le prennent pas.
– Monsieur vous ne prenez pas « l’affaire » au sérieux ?
– Si, tout ce que je dis c’est que c’était une inattention de ma part.
– Et qui me dit que ce n’était pas une tentative de vol ?
– Bah moi par exemple… Le principal concerné.
– Ecoutez-moi bien,  à 3 tentatives de vol, vous êtes interdit de tout empreint vous comprenez ?
– Oui je comprends, mais sérieusement, si j’avais VRAIMENT voulu voler le livre, j’aurais réussi… Il suffit juste de mettre de l’aluminium autour du cod…
– PARDON ?!
Yoram connu pour le célèbre, S’enfoncer pour les nuls.
– Mais non, je suis désolé, je ferai plus attention les fois prochaines.
– J’espère qu’il n’y aura pas de fois prochaine car  je vous mets sur liste de surveillance monsieur Cohen.

C’est la rentrée, et il fait moche,mais pleaaaase n’oubliez pas de sourire ! 🙂

 
3 Commentaires

Publié par le 3 octobre 2012 dans Venez faire un tour dans ma fac

 
 
%d blogueurs aiment cette page :