RSS

Le jour où j’ai voulu me faire adopter

13 Avr

Il faisait très beau et la mer scintillait de 1000 feux.
Sur cette île de Vendée rien ne pouvait perturber la quiétude des lieux.
Quoi que si justement…
70 enfants le pouvaient.

J’étais directeur adjoint d’une colonie à Noirmoutier. Ricore
Les enfants mourraient de chaud et de soif.
Il n’y avait plus d’eau et les toilettes les plus proches étaient cassés.
Je prends deux jerricans vides et pars à la recherche d’une maison qui voudrait bien me les remplir.
Et j’aperçois, surplombant la plage, cette villa incroyable avec une terrasse débordant sur l’horizon.
Je m’approche et sonne à la porte.
Je lis sur la boite au lettre : Gautier.
Evidemment…
J’entends une douce voix qui lance :
– J’arrive !
Et je vois apparaître devant moi une bombe atomique de 20 ans.
Belle belle belle comme le jour…
belle belle belle comme l’amour…
Ah non, pas encore lui !

– Vous avez besoin de quelque chose ?
Les votes étaient clos .
Son sourire venait d’emporter mon cœur à l’unanimité.
Je prends une petite seconde pour reprendre mes moyens, mes esprits, ma vie en main.
– Euh wow.
Bonsoir…. Euh Bonjour. Je dis n’importe quoi mais avec vous aussi c’est le jour et la nuit.
Je… Je suis responsable d’une colonie et malheureusement on a plus d’eau pour les enfants donc je me demandais si…
– Mais bien sûr, entrez, entrez.

Je rentre et là je comprends.
J’ai en face de moi :
La famille parfaite.
Celle qui fait les pubs pour le Club Med ou Belambra.
Elle existait pour de vrai ce n’était plus un mythe.
Je vois les enfants jouer dans la piscine et les parents sur 2 transats en train de bronzer.
Mais pas en train de bronzer dégueulasse avec de l’huile qui coule sur un short Simpson.
Non non pas du tout.
Ils étaient en train de bronzer avec Élégance.
Et limite, je ne serais pas plus étonné que ça si j’apprenais que c’était le prénom de la maman.
Le papa lui était chic.
Chaussures bateau, Marinière, un livre posé négligemment sur une table basse.
Le mec il se fait classe pour le soleil.

La fille me demande de la suivre.
Une chanson se déclenche dans ma tête.
Jean Pierre François chantait :
Je te survivraiiiiii !
( alors autant dans les années 80, il y avait de bons textes, autant là les paroles c’est pas ça.
Même Booba fait mieux. )

Elle me fait rentrer dans la cuisine et m’apporte un verre d’eau.
– Voilà pour vous et vous avez le lavabo juste là pour remplir vos bouteilles.
– Merci beaucoup c’est parfait.
J’entends le père dehors qui fait :
– Constance chérie, tu veux faire un rando’ vélo ce soir ?
– Oui papa avec plaisir.
Constance…
Ça en jette Constance.
Constance c’est comme Cohen, c’est un gage de qualité.

Un jour un père juif voulait me faire rencontrer sa fille alors je lui demande comment elle s’appelle :
– Shoshana
Shoshana ça se rapproche de shoushouka.
Et moi je vous dis, dés qu’une fille a un prenom qui se rapproche trop d’une spécialité culinaire séfarade c’est pas bon signe.


La fille me raccompagne à la porte.
Je ne veux pas partir.
Je veux pas retourner sur la plage avec tous les enfants.
Je veux rester avec Constance, le papa marinière et Élégance.
Je jette un dernier coup d’œil à la terrasse, à la piscine, au papa chaussure bateau.
Moi aussi je veux faire le truc vélo là.
S’il vous plait je veux venir avec vous.
Adoptez-moi.
Adoptez un juif.
Je peux faire le jardin, les devoirs des enfants, je peux même faire les répliques de Gad Elmaleh.
La fille referme la porte en disant :
– N’hésitez pas à revenir si vous avez besoin
– Mmh j’y penserai je vous l’assure. 

J’y pense encore…

N’oubliez pas de sourire 🙂

Publicités
 
1 commentaire

Publié par le 13 avril 2015 dans Chroniques

 

Une réponse à “Le jour où j’ai voulu me faire adopter

  1. Lydia

    15 avril 2015 at 20 h 27 min

    Hahaha excellent ! Comme le reste de vos chroniques d’ailleurs (: bonne continuation monsieur « gage de qualité »

     

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :