RSS

Quoi répondre aux clichés sur les juifs ?

30 Mai

C’est pas toujours facile d’être juif.
Vous me direz c’est pas plus facile d’être français, surtout à l’Eurovision.
Un juif doit souvent répondre aux clichés.
Et moi je réponds… comme je peux.

« Non mais les juifs vous êtes tous riches »

Un indémodable et je soupçonne La vérité si je mens d’y être indirectement responsable.
Honnêtement, je ne compte plus le nombres fois où j’ai entendu cette phrase.
Quand on me dit ça, j’essaie de trouver des exemples de juifs pauvres pour prouver le contraire. l_taxation-75-pour-cent-echos-figaro-un-million-euros-celibataire
Mais bien sûr, les premiers juifs qui me viennent à l’esprit sont blindés :
Gad Elmaleh, Arthur, Madoff.
Ouais nan… plus Madoff.
Alors je pense à des quartiers où les juifs ne sont pas riches :
Créteil, Sarcelles, Bagneux…
Mais je sais bien que ça ne convaincra jamais personne.
Puis tout d’un coup, j’ai une idée !
Moi-même !
Mais je me rends vite compte que je porte une veste The Kooples et que je tiens un Iphone 9 + S   entre les mains.
J’suis peut-être pas le meilleur exemple…
J’aurais beau dire que j’ai attendu autant de temps que l’hiver dans Game of Thrones pour me payer cette veste et que j’ai un contrat location-vente de 5 ans chez la pomme…
Ça ne convaincra jamais personne.
D’un côté, je ne connais pas un seul pauvre qui revendique haut et fort sa religion.
C’est pas comme si t’allais croiser un SDF dans le métro avec une pancarte :
J’ai faim.
#JeSuisJuif.

Puis je trouve ENFIN quoi répondre à cette personne :
– Tu sais quoi, si j’étais riche, je ne serais pas en train de bosser à 7 heures du mat’ dans une école élémentaire, mais dans mon lit à compter mes billets…

 » Les juifs vous vivez entre vous, vous êtes vachement communautaire »

Alors oui bien sûr qu’il y a des juifs qui préfèrent vivre entre eux.
Et cela pour diverses raisons anthropologiques et sociologiques ( promis, j’arrête…s’il vous plait continuez à lire ça va aller).
Cependant, il y a des quartiers juifs vachement ouverts si on se donne la peine de les connaitre ( les quartiers… les juifs aussi cela dit ).
Le 19 e est un bon exemple, le marais est aussi un quartier très trop ouvert même.
Mais à vrai dire ce cliché m’énerve particulièrement car il éclipse une communauté :
Les chinois.
Franchement à côté des chinois, les juifs c’est la fête des voisins.
Alors je voudrais qu’on prenne le temps, ensemble, de parler des chinois…

Je travaillais dans une école du 13e où y’avait QUE des chinois.
Et dans cette école les enfants avaient tous des prénoms biiiiiiien français.
Mais… français des années 40 :
Jacques, Jean-claude, Albert.
Mieux encore, certains parents donnaient 
carrément des prénoms juifs à leur enfants ( c’est pas une blague ).
Je connaissais des enfants de 4 ans chinois comme il se doit, s’appelant :
Isaac, Samuel, Yaakov.
Sérieusement, ils sont trop forts ces chinois…

 » Franchement, on peut rigoler sur tout le monde mais on dirait qu’on peut pas rigoler sur les juifs wesh »

C’est faux.
Bien sûr qu’on PEUT rigoler sur les juifs…
tant que c’est un feuj qui fait la blague.
Et encore…

N’oubliez pas de sourire 🙂

PS : Bon je reprends ce que je faisais avant cet article moi :
800, 900, 1000 euros…

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :