RSS

Comment expliquer les coutumes juives ?

12 Déc

Ah les coutumes…
C’est pas quelque chose de propre à ma religion.
Les chrétiens ont eux aussi leurs coutumes bizarres :
– Mangez le corps du christ sous forme d’une chips Pringles.
– Buvez du vin c’est mon sang.
– Allez chercher des œufs en chocolats dans mon jardin… ( sauf peut-être celui de Ligonnès )
Non, ça encore c’est sympa. ( les chocolats, pas Xavier )
Les musulmans ne sont pas épargnés non plus.
Quand moi je comptais les moutons avant de dormir, j’en connais qui les égorger.
J’suis désolé mais… ça fait flipper un peu.

Et chez les juifs alors ?
Nous avons aussi des coutumes un peu chelou.
Je sais pas si vous connaissez ce moment où tu prends conscience de la chose.
Ou tu te dis que d’un regard extérieur t’es pas très crédible quand même.
Moi je me dis souvent à ce moment là :
si Sophie du travail me voyait… Boaliya ….elle me prendrait pour un fou

Et voici donc mon top 3 des coutumes bizarres :

1/  L’achat du premier né par le Cohen.

La première fois où j’ai assisté à cette « cérémonie » c’était en Israël.
Dans la famille Cohen, je demande …
Mon père :
– Yoram, ce soir je vais faire la bénédiction du fils du voisin tu viens ? Yora(m) à manger.
Mon père me connait bien, la bouffe c’est un facteur à prendre en compte..
Quand j’arrive chez les voisins, je me dirige direct vers les mini pizzas.
(Soyons honnête, les mini pizzas c’est le nerf de la guerre d’une bonne réception.)
Au moment même où je croque ma pizza, je vois le bébé débarquer sur un plateau en argent.
Choqué, je lâche mon olive et pars me rasoir.
Le bébé fait alors le tour de l’assemblée sur le plateau et chaque personne lui met des bling-bling dessus.
Des bracelets en or, des colliers, des montres…
Une fois seulement en 50 cents, mon père le bénit.

2/ La levée de la Torah

Le Shabbat, à un moment de la prière, un mec plutôt baraque soulève la Torah devant toute l’assemblée qui chante à l’unisson une chanson en montrant la bible du doigt.
Et moi depuis que je suis tooooout petit petit à ce moment je rigole parce que je pense à la scène de Toy story et du grappin :A partir de 0.30

3/ La recherche du hamtez

Pendant une semaine, à Pessah nous n’avons plus le droit de manger de pain ni de pâte.
Et juste avant  le début de cette fête on a coutume de jouer à cache cache avec le pain.
Sérieusement, c’est vraiment ça.
On cache des bouts de pains dans la maison, et on atteint les lumières.  Puis on part en famille les rechercher avec une bougie..  Un peu comme si on avait perdu un petit chat dans la forêt.

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 12 décembre 2015 dans Chroniques

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :